Livre/Vol de nuit, Antoine de Saint-Exupéry

Autant le reconnaitre, Le Petit Prince est un de mes livres culte. Ce qui, je le reconnais, n’est sans doute pas très original. Je l’ai lu très tôt. Je l’ai aimé très tôt. Mais je répugnais à me plonger dans les autres écrits de Saint-Exupéry. Quel dommage ! 

« Les courriers quelque part luttaient. Le vol de nuit durait comme une maladie : il fallait veiller. Il fallait assister ces hommes qui, des mains et des genoux, poitrine contre poitrine, affrontait l’ombre, et qui ne connaissaient plus, ne connaissaient plus rien que des choses mouvantes, invisibles, dont il fallait, à la force des bras aveugles, se tirer comme d’une mer ».

Vol de nuit est un roman lumineux. Un comble pour une histoire qui se déroule la nuit, le temps d’une nuit à vrai dire. Cette nuit-là, au début de l’aéropostale, trois avions « réguliers » qui acheminent le courrier, doivent reliés Buenos-Aires. Fabien, aux commandes de l’un d’eux, est cerné par un très violent orage. Il ne lui reste qu’une demi-heure de carburant. A destination, sur la base, Rivière veille :

« Je ne sais pas si ce que j’ai fait est bon. Je ne sais pas l’exacte valeur de la vie humaine, ni de la justice, ni du chagrin. Je ne sais pas exactement ce que vaut la joie d’un homme. Ni une main qui tremble. Ni la pitié, ni la douceur… » Il rêva : « La vie se contredit tant, on se débrouille comme on peut avec la vie… »

La vie, le risque, le dépassement de soi, la peur et le bonheur aussi. Des femmes qui aiment et qui attendent. Vol de nuit est un roman extrêmement dense, grave, où les sentiments, la vérité, la sagesse se mêle d’une profonde fibre poétique. Saint-Exupéry réussit le tour de force de transformer un drame en une ode, dans une langue d’une beauté pure qui parle de « l’obscure sentiment d’un devoir plus grand que celui d’aimer ». Il nous entraine dans un temps de pionniers, exaltant et fou, qui aura raison de l’auteur lui-même disparu avec son avion en méditerranée.

Vol de nuit recevra le prix Femina 1931. En cadeau, je vous laisse avec les souvenirs de son épouse…

Fiche technique du livre
Auteur : Antoine de Saint-Exupery
Editeur : Gallimard, 1931
Nb de pages : 169 pages
Genre : Roman

6 commentaires sur “Livre/Vol de nuit, Antoine de Saint-Exupéry

Ajouter un commentaire

Répondre à Gérard Bertrand Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :