Nouvelle/Rochebrune, Episode 2

Résumé du précédent épisode : Rochebrune a défié Villeneuve en duel. Son ami Saint-Germain a essayé en vain de le décourager.

A écouter – Rochebrune, 2e épisode

Firmin fut le premier à entendre le bruit des sabots résonner sur les pavés du pont. Il réajusta sa livrée rayée de jaune et de vert et il se dirigea vers le vestibule. Quand il ouvrit la porte, Rochebrune descendait de son cheval dont les naseaux fumaient excessivement comme si, poussé à bout, il avait traversé l’enfer. Le palefrenier saisit la bride et Rochebrune gravit les marches deux par deux, à la hâte, d’une façon tout à fait inhabituelle. En entrant, il remit à Firmin son haut de forme et ses gants qu’il retira fébrilement. En prenant son manteau, le domestique n’osa pas lui demander si tout s’était passé conformément à ses attentes, le maître affichait un regard noir. 

De la bibliothèque, Saint Germain sortit dans le couloir. Rochebrune en fut agacé. Il voulait être seul et la présence de son ami l’importunait. Il le rejoignit cependant.

  • Dieu soit loué, vous êtes en vie !

Rochebrune grogna et se dirigea vers la fenêtre. Dehors le fleuve charriait des torrents violents et les berges étaient déjà submergées. Une pluie fine s’était mise à tomber.

  • Qu’est devenu Villeneuve ? Mort ?

Comme s’arrachant à des pensées tortueuses, Rochebrune prit le temps de se retourner et alla s’installer sur la bergère. Il se tenait les mains. Elles tremblaient. Il cherchait visiblement à se dominer.

  • Pas encore. Probablement mortellement touché. J’ai voulu le secourir, mes témoins m’en ont empêché.

Saint-Germain s’était assis sur le bord du canapé.

  • Expliquerez-vous à la fin ?
  • J’ai tiré, il s’est effondré. Que voulez-vous que je vous dise ?
  • Je ne vous savais pas si bon tireur.
  • Villeneuve ne s’est pas défendu.

Il se leva et sonna l’office. Firmin apparut rapidement.

  • Firmin, allez dans mon atelier. Vous trouverez sur la table un sachet de plantes. Faites-le porter à Villeneuve. Elles devraient aider à nettoyer puis à cicatriser les plaies. Qu’il suive précisément les indications que j’ai mentionnées. Je ne peux rien de plus. 

Firmin acquiesça et sortit. Saint-Germain se mis à rire nerveusement.

  • Cessez mon ami je vous prie.

Saint-Germain le regarda abasourdi. Il hésitait entre ironie et admiration.

  • Vous conduisez votre ennemi aux portes de la mort, mais l’herboriste en vous ne peut se résoudre à le laisser mourir. Enfin, vous avez vos raisons.

Il ajouta :

  • Me les révèlerez-vous un jour ?

Rochebrune s’était rassis et regardait de nouveau ses mains qu’il avait longue et fermes. D’une voix atone, comme pour lui-même, il dit :

  • Edmée n’est pas morte.

Saint-Germain sursauta :

  • Votre femme ? Vous l’avez enterrée il y a plus de dix ans !

Rochebrune releva la tête et son regard se fit perçant :

  • Elle n’est pas morte. La nuit où son cercueil a été rapporté ici, je n’ai pas pu me résoudre à la laisser partir sans revoir son visage, bien que Villeneuve m’ait découragé de le faire, elle avait été défigurée au cours de l’accident qui l’avait emportée. Lui-même n’avait pas eu ce courage. Peut-être voulait-il éviter que je fasse ce que j’ai de toutes façons fait ?

Il reprit sa respiration :

  • Quand j’ai soulevé le couvercle, je n’ai trouvé en lieu et place de ma chère épouse, que chiffons et cailloux. Le choc fut encore plus terrible que celui qui m’avait appris sa mort. Je me suis remis à parcourir les routes à la recherche de plantes médicinales. La vraie raison était que je remuais chaque millimètre de terre pour la retrouver. J’ai acquis la certitude que Villeneuve sait quelque chose qu’il refuse de me révéler. Nous nous sommes violemment opposés ces jours derniers. Désepéré, outragé, je l’ai provoqué en duel. Je crains qu’il n’emporte son secret dans la tombe.

Vous voulez connaître la suite ? A vous de jouer… donnez votre avis en commentaire : Où est Edmée ? Quel est le secret qui l’éloigne loin de Rochebrune ? Villeneuve survira-t-il à ses blessures ? Quel est le rôle de Saint-Germain ? Rendez-vous dans 15 jours sur l’accent circonflexe pour découvrir le troisième épisode ! Merci à Simone qui a relevé le défi du premier épisode !

Pour réécouter ou relire le premier épisode, c’est ici !

Photo tête d’article : James Tissot, photo L’accent circonflexe.

3 commentaires sur “Nouvelle/Rochebrune, Episode 2

Ajouter un commentaire

  1. Edmée, 10 ans auparavant, s’aperçoit soudain qu’elle est atteinte d’une maladie grave, contagieuse, progressivement invalidante.
    Ne voulant pas la transmettre à Rochebrune, son cher époux, car sachant très bien qu’il ne s’éloignerait pas d’elle et se sacrifierait plutôt, la mort ans l’âme, elle organise un faux accident avec la complicité de Villeneuve. Elle lui fait promettre de ne rien dévoiler.
    Edmée se réfugie alors dans un couvent où elle reçoit les soins nécessaires à son état de santé.
    Elle guérit finalement et à son tour, prodigue des soins aux malades.
    Villeneuve survivra à ses blessures mais ne révèlera aucun secret à Rochebrune…
    Saint-Germain dont la curiosité est grande cherchera lui aussi à élucider l’énigme de la disparition d’Edmée. Il proposera son aide à son ami.

    J'aime

Répondre à Simone Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :